Jump menu

Main content |  back to top

Shell Eco-marathon

Shell Eco-marathon, nouveau record : 4 414 km parcourus avec un litre de carburant

L'équipe Polyjoule de Polytech'Nantes a établi ce nouveau record avec une voiture prototype fonctionnant à l'hydrogène. Ce record de tous les temps au Shell Eco-marathon pulvérise le record précédent, établi en 2005.

Lausitz, Allemagne, le jeudi 7 mai 2010 - Le premier jour de l'édition 2010 du Shell Eco-marathon a été riche en événements avec un record, le meilleur de tous les temps, établi dès le tout premier jour de la course. L'équipe française Polyjoule de Polytech'Nantes a repoussé les limites des économies de carburant en parcourant l'équivalent de 4 414 km, une distance impressionnante, avec un seul litre de carburant.

Le véhicule prototype de l'équipe, qui roule à l'hydrogène, a enfin battu l'équipe détenant le précédent record, ETH Zurich de Suisse, dont le record de 3 836 kilomètres avec un litre de carburant, là aussi établi avec un véhicule prototype fonctionnant à l'hydrogène, était resté inégalé depuis 2005.

Pauline Tranchard, responsable de l'équipe française, commente ce nouveau record : "Croyez-le ou non, mais la voiture est tombée en panne hier lors de la cinquième séance d'essai. Nous sommes donc fous de joie d'avoir réussi à combiner les efforts de tous les membres de l'équipe non seulement pour réparer la voiture mais pour finalement pulvériser le record précédent !"

Selon elle, le secret de l'équipe est la perfection. Cette année, l'équipe s'est concentrée spécifiquement sur l'amélioration du système de surveillance électronique du véhicule qui minimise les pertes énergétiques, un facteur clé pour l’établissement de nouveau record. L'équipe est composée d'étudiants issus de l'école polytechnique de l'université de Nantes, une école d'ingénieurs de troisième cycle, et d'élèves du lycée La Joliverie, un établissement d'enseignement secondaire également basé à Nantes.

La course Shell Eco-marathon 2010 a commencé un jour plus tôt que prévu. La météo pluvieuse et venteuse annoncée pour aujourd'hui est bel et bien présente et, en prévision du mauvais temps, les organisateurs de la course ont invité les équipes à se lancer sur le circuit hier mercredi 5 mai pour pouvoir réaliser le plus d'essais possible. Les organisateurs de la course surveillent la situation météo en permanence et la course a été reportée jusqu'à nouvel ordre. Une bonne nouvelle cependant : le soleil pourrait être au rendez-vous demain et toutes les équipes devraient donc pouvoir reprendre la course au plus tard ce vendredi matin. En raison du mauvais temps, la course réservée à la presse a également été suspendue.