Jump menu

Main content |  back to top

News and Media Releases

Des étudiants français vont tenter de repousser les limites du rendement énergétique

Depuis des mois, plus de 3 000 étudiants et leurs professeurs travaillent dans toute l’Europe à concevoir et construire des automobiles futuristes hors du commun : un travail de titan dont le seul but est de parcourir la plus grande distance possible en consommant le minimum de carburant.

En effet, ces jeunes passionnés de mécanique ont été admis à tester l’efficacité énergétique de leurs véhicules au cours de la 27ème édition du Shell Eco-marathon Europe, qui se déroulera du 26 au 28 mai sur le circuit d’Eurospeedway Lausitz en Allemagne.

Au nombre des concurrents figureront 64 équipes françaises, sélectionnées cette année parmi un nombre record de candidatures. Toutes ont en commun leur passion de la mécanique et la volonté de repousser les limites du rendement énergétique.

Plus de distance, moins de carburant

L'histoire du Shell Eco-marathon dure depuis vingt-sept ans. Le programme a pour but de concevoir et construire un véhicule capable de parcourir la distance la plus longue en consommant le moins de carburant possible. Les équipes peuvent concourir dans deux catégories : la catégorie Prototype, où l’on cherche à optimiser l’aérodynamisme et à maximiser l'efficacité des moteurs, et où les voitures ont souvent un look futuriste, ou bien la catégorie UrbanConcept, où les voitures ressemblent plus à des véhicules de tourisme tels qu’on les connaît aujourd'hui. Cette année, 168 véhicules ont été admis à concourir en Prototype et 54 en UrbanConcept, soit 222 équipes venant de 26 pays.

Plusieurs seuils importants ont été franchis au cours de la longue histoire du Shell Eco-marathon. Lors de la manifestation européenne de 2010 a été établi un record historique de la plus longue distance parcourue avec un seul litre d’équivalent-essence : un résultat phénoménal de 4.896,1 km réalisé par l’équipe française de Polytech'Nantes.

Nouveauté 2011 : des performances électrisées...

Pour l’alimentation de leurs véhicules, les équipes ont le choix entre différents carburants traditionnels ou non-conventionnels. Les véhicules équipés de moteurs à combustion interne peuvent utiliser de l'essence, du gazole, du GTL (carburant de synthèse obtenu à partir du gaz naturel), du biodiesel (FAME) ou de l'éthanol. Ceux fonctionnant avec des moteurs électriques peuvent utiliser les technologies de l’hydrogène, du solaire ou des batteries rechargeables. La catégorie batteries rechargeables testée avec un grand succès en 2010, devient cette année une catégorie à part entière réunissant 29 participants venus de 12 pays.

Des mois de préparation

Le programme Shell Eco-marathon n’est pas seulement un défi aux compétences techniques et scientifiques, il contribue à développer le travail d'équipe, la créativité et la persévérance chez les étudiants. Au cours de la compétition, étudiants et enseignants ont aussi l’occasion de partager leurs expériences, d’échanger des idées et de s’amuser. Mais les trois jours de compétition ne sont que le sommet de l'iceberg, l'aboutissement de plusieurs mois de conception, de construction, d’essais et de mise au point.

"Pour Shell, une mobilité plus intelligente signifie aider nos clients à améliorer leur rendement énergétique tout en trouvant de nouvelles façons de faire fonctionner un réseau de transports plus propre pour demain", souligne Peter Voser, directeur général de Royal Dutch Shell plc. "Le Shell Eco-marathon a un rôle important à jouer car il invite une jeune génération d'ingénieurs et de scientifiques à penser de façon créative aux économies de carburant, et à mettre en pratique de nouvelles idées.

Tandis qu’ils continuent leurs préparatifs, je souhaite bonne chance à tous les participants."

Les équipes françaises sélectionnées pour participer au Shell Eco-marathon Europe 2011 sont présentées dans la liste jointe.

Pour se faire une idée de l'événement, une brève vidéo à visionner sur notre site web.

Vous pouvez également nous retrouver (en anglais) sur Twitter et Facebook.

Relations presse

Bruno Rosenthal - Tél. : +33 1 5760 6466 - e-mail : bruno.rosenthal@shell.com.

Notes à l’intention de la presse

Soyez de la partie - inscrivez-vous pour assister à la manifestation

Les inscriptions sont désormais ouvertes pour les journalistes désireux d'assister au Shell Eco-marathon Europe. Rendez-vous au centre de presse (en anglais) à l'adresse www.shell.com/ecomarathon/europe.

A propos du Shell Eco-marathon

Le Shell Eco-marathon lance un défi à des équipes d’étudiants des universités et des grandes écoles du monde entier, invitées à concevoir, réaliser et tester des véhicules à haut rendement énergétique. Le vainqueur est l’équipe qui parcourt la distance la plus longue en utilisant la moins grande quantité d’énergie. L'épreuve s’avère être aussi une occasion exceptionnelle de s’engager pour des leaders actuels et futurs passionnés par la recherche de solutions durables au défi énergétique mondial. Le Shell Eco-marathon est une partie importante de la réponse de Shell au défi de la mobilité soutenable.

Le Shell Eco-marathon Europe est une opération mondiale dont les épreuves se dérouleront à travers le monde aux dates suivantes :

  • Shell Eco-marathon Amériques : du 14 au 17 avril à Houston, Etats-Unis
  • Shell Eco-marathon Europe : du 26 au 28 mai à Lausitz, Allemagne
  • Shell Eco-marathon Asie: du 6 au 9 juillet à Kuala Lumpur, Malaisie

Royal Dutch Shell plc

La société Royal Dutch Shell plc est enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles. Son siège se trouve à La Haye, aux Pays-Bas. Elle est cotée aux bourses de Londres, Amsterdam et New York. Présentes dans plus de 90 pays et territoires, les sociétés du groupe Shell exercent des activités couvrant l'exploration et la production pétrolières et gazières, la production et la commercialisation de gaz naturel liquide (GNL) et de carburant liquide de synthèse produit à partir de gaz (GTL), la fabrication, la commercialisation et le transport par voie maritime de produits pétroliers et chimiques ainsi que les projets d’énergies renouvelables.

Pour tout renseignement supplémentaire, veuillez consulter les sites www.shell.com (en anglais) ou http://www.shell.fr/ (en français).