Jump menu

Main content |  back to top

News and Media Releases

Trois nouveaux records au Shell Eco-marathon

La troisième et dernière journée d’épreuves du Shell Eco-marathon Europe 2011 s’est achevée sur une remise des prix où l’on a pu constater la nature pan-européenne de cette manifestation. Cent quatre-vingt-sept équipes étaient présentes et les lauréats provenaient de dix pays différents.

Dans la classe E-mobilité, on a notamment remarqué les nouveaux records établis dans les catégories Prototype à énergie solaire et pile à hydrogène. L’équipe mecc-Sun du Politecnico di Milano (Italie) a conçu et construit une voiture fonctionnant à l’énergie solaire capable de parcourir la distance stupéfiante de 1.108 kilomètres avec seulement 1 kWh d'énergie. « J’ai été très impressionné par cette équipe italienne », déclare Norman Koch, directeur technique du Shell Eco-marathon Europe, à propos de cette équipe lauréate en énergie solaire. « Son véhicule est remarquablement conçu en termes d'optimisation du rendement, tant pour le moteur que pour la carrosserie du véhicule. Imaginer et créer une voiture capable de parcourir toute la longueur de l’Italie avec une si petite quantité d'énergie est vraiment extraordinaire. »

L'équipe de Polytech Nantes (France), a battu son propre record dans la catégorie Prototype pile à hydrogène en parcourant 590,2 km/kWh. Mohammed El Bahloul, responsable de l’équipe, est ravi : « Nous avons gagné deux années de suite, dit-il, mais nous ne nous endormons pas sur nos lauriers. Beaucoup de grandes écoles sont engagées dans cette compétition, dont nous aimons le caractère exigeant, car il rend la victoire encore plus précieuse. C’est un grand honneur que de l’emporter face à de telles équipes. »

TERA TUGraz, de l'Université technique de Graz (Autriche), participait à la première compétition organisée pour la catégorie Prototype batterie rechargeable, établissant pour les prochaines années un résultat de référence de 842,5 km/kWh, alors que l'équipe de la Fachhochschule de Trèves en Allemagne atteignait 232,9 km/kWh dans la catégorie UrbanConcept.

Les lauréats de la classe Combustion interne sont l’équipe française Microjoule de La Joliverie, dont le véhicule Prototype essence a réussi à parcourir 3688,2 km/l, et DTU Roadrunners de l'Université Technique du Danemark, dont la voiture a couvert l’équivalent de 509,4 km/l en catégorie UrbanConcept éthanol.

Ce succès réjouit François Letort, de l'équipe Microjoule. « Nous avons travaillé très dur, non seulement sur la piste lors de la course, mais aussi depuis deux ans, déclare-t-il. Décrocher le prix est une belle récompense du travail acharné accompli pour cela par les membres de l'équipe. »

Chaque année, un prix est également attribué à la voiture qui émet le moins de CO2. Cette année, un nouveau record a été établi dans la catégorie UrbanConcept par proTRon Team (Allemagne), qui a repoussé les limites de la conduite propre en deçà de 2 g/km (1,972 g/km), tandis que le véhicule construit par le lauréat dans la catégorie Prototype, TERA TUGraz (Autriche), n'émet que 0,545 g/km.

« Nous sommes très heureux d’avoir gagné, mais dès la semaine prochaine, nous allons réfléchir à ce que nous ferons l'année prochaine », déclare Jung Bluth, l’un des membres de l'équipe. « C'est un résultat incroyable pour nous – deux automobiles et la première place dans deux catégories avec notre voiture UrbanConcept, et je pense que nous pouvons aussi faire bien mieux en Prototype ».

Cette année, pour la première fois, la compétition comportait deux classes – l’une pour les moteurs à combustion interne, l’autre pour les automobiles à moteur électrique (piles à hydrogène, batteries rechargeables et technologie solaire).

« Cette manifestation illustre le niveau de créativité et de persévérance de la jeune génération d'ingénieurs européens », a déclaré Niel Golightly, directeur de la communication de Shell pour les activités aval, après avoir assisté à l'événement. « Les chiffres des deux classes – 57 % d’inscrits en moteurs à combustion et 43 % dans la nouvelle classe E-mobilité – témoignent d’un fort intérêt à la fois pour la recherche de la limite absolue du rendement énergétique et pour la création de véhicules électriques et à combustion interne susceptibles d’éclairer la conception des automobiles dans l’avenir. »

Autre grande nouvelle, le Shell Eco-marathon Europe changera de cadre en 2012. Après trois ans à l’EuroSpeedway de Lausitz, en Allemagne, l’épreuve s’installera l’an prochain à Rotterdam, aux Pays-Bas. Conformément à sa nature européenne, elle change ainsi de site à intervalle de quelques années pour aller à la rencontre de nouveaux spectateurs et de nouveaux pays. Il ne fait aucun doute que l’esprit du Shell Eco-marathon perdurera dans l’environnement urbain de Rotterdam. Des détails supplémentaires seront disponibles en temps utile.

Les lauréats des prix spéciaux 2011

  • L’équipe crétoise remporte le prix de la Sécurité pour la deuxième année d’affilée
  • Kecshemét College, Hongrie, décroche le prix du Design Prototype et termine finaliste du Prix de l’Innovation technique
  • Des équipes de France, d’Allemagne, de Hongrie, d’Italie, des Pays-Bas, de Norvège et du Royaume-Uni sont également récompensées
  • L’équipe italienne du Politecnico di Torino remporte le prix SKF du Design dans la catégorie UrbanConcept du Shell Eco-marathon 2011 ; elle avait obtenu la même récompense en catégorie Prototype l’an dernier. L’autre prix SKF du Design – en catégorie Prototype – est allé au Kecshemét College de Hongrie. Des équipes de quatre autres pays ont été distinguées.

Voici la liste complète des prix :

Voici la liste complète des prix
Équipes Prix spéciaux Lauréats
703 Prix Autodesk du Respect de
l’environnement
École des Mines d’Ales (France)
616 Prix ADAC de la Sécurité Université technique de Crète (Grèce)
709 Prix Southwest Research Institute
de l’Innovation technique
Université des sciences appliquées d’Offenburg (Allemagne)
534 Prix SKF du Design UrbanConcept Politechnico di Torino (Italie)
67 Prix SKF du Design Prototype Kecshemét College (Hongrie)
512 Prix Shell du Meilleur esprit d’équipe AFORP (France)
619 Prix Shell de la Communication et du marketing NTNU (Norvège)
311, 625, 801 Prix de la Persévérance face à l’adversité SGH (Pays-Bas), Université d’Aston (Royaume-Uni), Université Szechenyi Istvan (Hongrie)

Les jurys ont observé les équipes inscrites dans les différentes catégories au cours des trois jours du Shell Eco-marathon Europe, et ils ont dû, dans la plupart des cas, procéder à un choix difficile pour établir leur palmarès. En sélectionnant les lauréats, les jurés ont souligné pour chacun les caractéristiques particulières ci-dessous :

Prix Autodesk du Respect de l’environnement

Ce prix a été décerné à Team EMAgination, de l'École des Mines d'Alès (France), qui participait pour la première fois au Shell Eco-marathon. Les juges ont salué le soin avec lequel l’équipe a incorporé l'éco-conception et le respect de la nature dans tous les aspects de la conception de son véhicule UrbanConcept à batterie rechargeable. Elle a utilisé des matériaux écologiques innovants, comme la fibre de lin, le bambou, le liège et les substances bio-élastomères naturelles, ainsi qu’un moteur électrique respectueux de l'environnement. La carrosserie éco-compatible créée pour son véhicule confère à celui-ci un coefficient aérodynamique inférieur à celui de la Citroën C1. L’équipe s’est aussi montrée excellente dans la sensibilisation du public à la mobilité durable grâce à des campagnes de presse remarquables. L'équipe de KTH, l’institut royal de technologie suédois, a été une finaliste très appréciée.

Prix ADAC de la Sécurité

Ce prix est allé à l'Université technique de Crète pour la deuxième année consécutive. Non seulement les juges ont été impressionnés par l’aménagement de son atelier, mais le véhicule de cette équipe respectait les exigences de sécurité et les dépassait sur certains plans. « Ils ont utilisé leur expérience de l'an dernier et développé un concept unique d’avertisseur pour piétons », indique l'un des juges. « La philosophie de toute l'équipe tend à développer et mettre en avant la sécurité. » La concurrence a été rude avec les autres finalistes, l'Université de technologie de Varsovie et l'Université technique de Sofia.

Prix Southwest Research Institute de l’Innovation technique

Ce prix est allé à l'Université des sciences appliquées d’Offenburg (Allemagne) ; l’équipe s'était fixé une cible de réduction du poids de son véhicule à batterie rechargeable UrbanConcept qu’elle a pu atteindre en faisant appel à un design original en forme d’arc inspiré des ponts « bow-string » de sa région. L'efficience de la structure a été obtenue par l’utilisation de joints et de tubes à paroi mince renforcés par de la fibre de carbone, sans point de soudure ; l'équipe est parvenue à une réduction de poids de 30 %. Les juges ont aussi été impressionnés par sa bonne préparation à l’entretien, qu’elle a appuyé par des diapos et des présentations sur écran illustrant l’intégralité de son concept. Écartés in extremis, les deux autres finalistes étaient Kecshemét College (Hongrie), qui a remporté le Prix du Design Prototype, et De Haagse Hogeschoole (Pays-Bas), dont le véhicule UrbanConcept comportait une structure composite de mousse et de fibre de carbone ainsi qu’un châssis de 3,5 kg seulement.

Prix SKF du Design – UrbanConcept

L'équipe italienne du Politechnico di Torino a remporté ce prix grâce à ce que les juges ont décrit comme « une grande qualité de détail dans la conception à la fois pour les éléments mécaniques et pour la carrosserie – un concept contemporain dont la qualité est proche de la production ». Les panneaux de carrosserie du véhicule incorporent des éléments en fibre naturelle renforcée par de la résine de pin, pour parvenir à une solution réellement durable. Efficiente, la forme de la carrosserie associe un espace intérieur efficace et un faible coefficient de traînée aérodynamique. « Le fait qu’elle ait gagné le Prix du Design Prototype l'an dernier reflète la profondeur de l'expertise de cette équipe. » L’équipe espagnole I.E.F.P.S. a elle aussi été vivement félicitée dans cette catégorie pour une finition de haute qualité, des détails de conception soignés et une forme contemporaine.

Prix SKF du design – Prototype

Kecshemét College (Hongrie) remporte ce prix pour avoir conjugué efficacité aérodynamique externe et excellence dans la qualité de fabrication et la finition. Les étudiants de l’établissement ont utilisé un moteur exclusif à haut rendement, conçu et construit par eux-mêmes, ainsi qu'un mécanisme ergonomique de pilotage par manette. « Cet établissement donne l’exemple d’une excellente association entre mécanique et science des matériaux, et d’une connaissance approfondie dans ces disciplines », s'enthousiasme l'un des juges. L'équipe de l'Université technologique de Chemnitz (Allemagne) a été hautement appréciée pour son excellente utilisation de l'aérodynamique et un système de suspension perfectionné, améliorant la stabilité de son véhicule à hydrogène.

Prix Shell du Meilleur esprit d'équipe

Les juges ont décerné le prix du Meilleur esprit d'équipe à l'équipe française AFORP CFIT. L’un d’eux explique ainsi cette décision: « Son esprit d'équipe a vraiment brillé quand ses représentants, que nous étions en train d’auditionner, ont appris que leur équipe était sur la piste et se sont précipités au-dehors pour la soutenir. À leurs yeux, il était plus important de soutenir leur équipe que de se présenter à nous dans l’espoir de décrocher un prix ! » À partir des enseignements des années précédentes, ils ont créé un jeu, qu'ils partagent avec d'autres équipes, et ils sont si fiers de leur design qu'ils en ont distribué un modèle détouré aux autres équipes. Ont également été très remarqués pour leur excellent esprit d'équipe l’Université nationale de l’automobile et des routes de Kharkiv (Ukraine) et l'ENSIAME (France).

Prix Shell de la Communication et du Marketing

Ce prix est allé à NTNU (Norvège). Les juges ont examiné la stratégie, les outils et communication des équipes. « La Norvège s’est montrée la plus professionnelle sur tous les plans, et son exécution était la plus remarquable », explique un juge. L'un des membres de l’équipe se consacrait entièrement au marketing et à la communication, à la détection des différents publics-cibles et à l’utilisation de stratégies diversifiées pour les atteindre. Un media training a même été organisé pour les techniciens de l’équipe, afin que celle-ci montre toujours une image professionnelle. Parmi les autres éléments à signaler figurent son « mur de sécurité » sur le site et sa manière de créer des événements pour se faire connaître. L’Université nationale de l'automobile et des routes de Kharkiv (Ukraine) et le Politechnico di Torino (Italie) ont aussi été très appréciés des juges pour leurs plans de communication professionnels et créatifs, assortis de messages clairement définis.

Persévérance face à l’adversité

Trois équipes se sont partagé ce prix : SGH (Pays-Bas) l’a obtenu en raison de ses vaillants efforts et du courage avec lequel elle a persévéré quand les choses ne se sont pas déroulées comme prévu. Non seulement son véhicule a été victime d'un début d’incendie mais, après deux jours de réparations pour le remettre en état, sa batterie a lâché aux trois-quarts du chemin lors des essais sur piste. L’Université d’Aston (Royaume-Uni) a bataillé pour remplacer une pièce de sa voiture à pile à combustible, et l’université Szechenyi Istvan (Hongrie) a passé trois nuits à reconstruire sa voiture pour satisfaire au contrôle technique et de sécurité afin d’être autorisée à entrer en piste.

Tous les résultats définitifs peuvent être consultés sur le site (en anglais)

http://www.shell.com/home/content/ecomarathon/europe/2011_lausitz/results/

Faites-vous une idée de la manifestation grâce aux vidéos et aux photos de notre site

web : http://www.shell.com/home/content/ecomarathon/europe/2011_lausitz/

Relations presse :

Bruno Rosenthal, Tel +33 1 5760 6466, email: bruno.rosenthal@shell.com