Jump menu

Main content |  back to top

Lubrifiant

Développement d'un lubrifiant de conception innovante

Un lubrifiant de conception Shell, développé en partenariat avec Gordon Murray Design, permet d'obtenir une réduction de 6,5% de la consommation de carburant.

Un partenariat technique avec Gordon Murray Design regarde par-delà les spécifications actuelles de l'industrie pour repousser encore les limites de la formulation de lubrifiants.

Une collaboration entre des équipes de recherche de Shell et de Gordon Murray Design (GMD) a conduit au développement d'un lubrifiant moteur de conception innovante permettant d'obtenir une amélioration de 6,5 pour cent[1] de l'efficacité énergétique -  ce qui représente un saut quantitatif par rapport aux améliorations d'environ 2,5 pour cent typiquement obtenues dans les programmes de développement de lubrifiants à haute efficacité. En utilisant comme banc d'essai le nouveau véhicule urbain T.25 de GMD - qui révolutionne la conception de véhicules[2] - les ingénieurs de Shell sont allés au-delà des spécifications habituelles de l'industrie pour formuler une huile moteur 0W-10 ultra basse viscosité qui change complètement la donne dans la recherche d’une efficacité énergétique toujours plus élevée.

Les évolutions de la législation et les nouvelles normes en matière d'émissions incitent les constructeurs automobiles à améliorer sans cesse la consommation de leurs véhicules et à en réduire les émissions. Si le développement de moteurs de plus en plus énergétiquement efficaces ne cesse de progresser et a fait de remarquables progrès ces dernières années, la lubrification est un domaine qui peut apporter une impulsion décisive pour atteindre ces objectifs. L'approche de co-ingénierie retenue par les équipes de développement Shell et GMD a fait appel à des techniques sophistiquées de modélisation mathématique pour définir le lubrifiant optimal pour le moteur de la T.25 et obtenir les frottements moteur les plus faibles possibles.

Selon Selda Gunsel, Vice-Président Lubrifiants et Technologies Produits B2B chez Shell Lubrifiants, "la formulation d'une huile basse viscosité pour améliorer la consommation est en fait relativement simple ; la difficulté est d'équilibrer cet objectif avec ceux de la protection du moteur et d'une périodicité acceptable des vidanges. Certains produits sur le marché, tels la Shell Helix Ultra, ont fait de réelles avancées dans la recherche de cet équilibre, mais ils se situent encore dans les paramètres des spécifications actuelles de l'industrie. Nous pensons qu'il est aujourd'hui temps de commencer à étudier des technologies des lubrifiants qui vont plus loin que les spécifications actuelles, ceci afin d'améliorer l'efficacité des véhicules de demain."

"Bien qu'étant encore au stade de concept, ce projet représente une avancée majeure dans la technologie des lubrifiants ; ce que nous avons appris sera mis à profit dans les produits que nous développons dans un futur proche. Bien sûr, l'huile moteur n'est qu'un aspect de la recherche de l'efficacité énergétique, mais si l'on considère les contraintes et les incitations poussant les constructeurs automobiles à réduire les émissions de CO2, l’apport des lubrifiants peut devenir tout à fait considérable. Tout simplement parce qu'un moindre niveau de frottements dans le moteur entraîne une moindre consommation et donc un moindre niveau d'émission de CO2", ajoute Selda.

Le Professeur Gordon Murray, Directeur technique et PDG de Gordon Murray Design ajoute : "Nous avons remis en question tous les aspects de la conception d'un véhicule pour créer la T.25 et imaginer le processus de fabrication positif pour l'environnement iStream[3]. Le lubrifiant n'échappe pas à la règle. C'est un composant moteur vital qui offre plus de potentiel que bien d'autres pour réduire la consommation du véhicule et réduire ses émissions de CO2. C'est pourquoi nous travaillons en étroite collaboration avec Shell pour tester leur prometteuse nouvelle huile ultra-basse viscosité."

A l'aide de l'huile moteur élaborée selon le concept 0W-10 Shell, la T.25 a atteint une efficacité énergétique de 96 mpg (miles per gallon) à l'occasion du défi "RAC Future Car Challenge", remportant le prix du petit véhicule de transport de passagers à moteur à combustion interne le plus économique. Ce qui montre les très bons résultats que l'on peut obtenir en associant conception automobile légère, petits moteurs efficaces et lubrifiants innovants.

"Etant l'un des principaux fournisseurs mondiaux de lubrifiants et de carburants pour le secteur des transports, Shell fait tout son possible pour aider ses clients à consommer moins et générer moins d'émissions. Nous adaptons notre réponse stratégique au défi de la ‘mobilité intelligente’ des transports durables. Ce concept de mobilité intelligente comprend différentes innovations dans trois domaines clés : des produits plus intelligents, une utilisation plus intelligente et des infrastructures plus intelligentes. En s'attachant à produire des carburants et lubrifiants plus intelligents pour nos clients et en favorisant une utilisation plus efficace des ressources, il est possible de réaliser des améliorations incrémentales qui peuvent s'avérer significatives en termes d'échelle et apporter d'importants avantages dans le temps. Des projets technologiques tels que l'huile moteur selon le concept Shell co-développée avec Gordon Murray Design constituent un exemple tangible des résultats de nos travaux qui visent à développer des produits intelligents pour des véhicules de demain toujours plus efficaces." déclare Roger Moulding, Vice-Président Grands Comptes Mondiaux chez Shell Lubrifiants.

[1] Ce chiffre de 6,5 pour cent a été obtenu lors d'essais en cycle urbain (le cycle urbain est destiné à reproduire les conditions de la conduite urbaine). En cycle combiné (conçu pour reproduire la conduite mi-urbaine, mi-routière), l'amélioration enregistrée était de 4,6 pour cent. Les essais réalisés comparent le nouveau lubrifiant conceptuel à une huile 10W-30, viscosité largement utilisée sur les marchés européens.

[2] La T.25 est une voiture urbaine conçue pour avoir une efficacité énergétique exceptionnelle et des émissions ultra basses. Cette voiture est en outre optimisée en termes de performances, de coût, de sécurité, d'utilisabilité, de recyclabilité et de facilité d'assemblage.

[3] Le processus de conception iStream® consiste à repenser totalement le processus de fabrication et la question des matériaux à hauts volumes. Il conduit à une réduction significative des émissions de CO2 sur l'ensemble du cycle de vie des véhicules fabriqués selon ce principe par rapport aux processus conventionnels.

Notes AUX REDACTEURS

A propos de Shell Lubrifiants

1. Le terme "Shell Lubrifiants" désigne collectivement les sociétés du groupe Shell engagées dans l'industrie des lubrifiants. Elles fabriquent et combinent des produits destinées à une large gamme d'applications, des véhicules à moteur grand public aux machines d'extraction minière et de production d'énergie en passant par le transport commercial. Le portefeuille de lubrifiants de Shell inclut Pennzoil®, Quaker State®, Shell Rotella T, Shell Helix, Shell Rimula, Shell Tellus, Monarchand Jiffy Lube®. Shell dispose de centres de recherche sur les lubrifiants en Allemagne, au Japon (joint-venture avec Showa Shell), au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

2. Nos produits sont fabriqués et commercialisés dans plus de pays que tout autre fournisseur de lubrifiants, ce qui nous permet de fournir nos plus grands clients. Nous sommes en rapide expansion sur les marchés émergents tout en continuant à rechercher la croissance de nos marchés domestiques d'origine.

3. En 2002, Shell a acquis la société Pennzoil-Quaker State et est ainsi devenu le n°1 de la production de lubrifiants aux Etats-Unis. Pennzoil Motor Oil est l'une des principales marques d'huile moteur aux Etats-Unis depuis 1985.

4. En 2006, Shell a acquis une participation de 75% dans Tongyi, premier fabricant indépendant chinois de lubrifiants. Aujourd'hui, Shell est le premier fournisseur international de lubrifiants en Chine et dispose de la troisième part de ce marché en croissance rapide.

5. En novembre 2009, nous avons ouvert notre sixième usine de mélange de lubrifiants à Zhuhai, dans la province du Guangdong en Chine. Avec une capacité de production de 200 millions de litres par an et le potentiel pour un développement progressif jusqu'à 400 millions de litres par an, ce complexe pourrait devenir l'une des trois principales usines de lubrifiants de Shell dans le monde en termes de volumes.

6. Nous nous focalisons sur le développement de produits et services qui offrent à la fois une protection supérieure et une très haute efficacité.

7. Pour la quatrième année consécutive, Shell a été désigné comme premier fournisseur mondial de lubrifiants - il a vendu plus de lubrifiants en 2009 que toute autre société dans le monde (Source : Kline & Company).

Gordon Murray Design Limited est une société britannique implantée à Shalford dans le Surrey. Cette société a pour ambition de devenir le leader mondial de la conception automobile et sa démarche, à l'opposé de la tendance actuelle à la sous-traitance de l'industrie, consiste à se doter d'une infrastructure interne complète de conception, de prototypage et de développement. De structure compacte, elle cible des projets précis et conduit des programmes d'ingénierie ou d'études automobiles selon des approches innovantes et efficaces. Pour plus d'informations, consulter le site www.gordonmurraydesign.com.