Jump menu

Main content |  back to top

Actualités et communiqués de presse

Shell Aviation Devient L’opérateur Unique Pour L’avitaillement De L’aéroport De Lille

Lille, le 13 janvier 2015. Shell Aviation a démarré ses activités sur l’aéroport de Lille en tant qu’opérateur unique, renforçant ainsi son réseau européen. Shell Aviation a remporté en septembre 2014 un contrat de dix ans qui couvre l’exploitation des installations de stockage de carburant et les services de mise à bord sur l’aéroport, par l’intermédiaire de sa filiale Avitair. En plus de Lille, qui est parmi les aéroports français où le trafic est le plus intense, Shell Aviation est également présent sur huit autres aéroports répartis à travers tout le pays.

Melanie Lane, Directrice Générale de Shell Aviation Europe a déclaré à propos de cette arrivée sur l’aéroport lillois : « A travers ce nouvel accord, les clients bénéficieront d’une sécurité et d’une exploitation opérationnelle de premier rang ainsi que de produits Shell de haute qualité. Le début des opérations d’avitaillement à Lille représente une étape importante pour nos activités en Europe car nous souhaitons nous développer sur des sites clés, à fort potentiel de croissance comme celui de Lille. Nous sommes heureux de commencer cette nouvelle année avec un tel partenariat et nous avons hâte d’offrir nos services, sur cet aéroport, aux différentes compagnies aériennes et aux clients de l’aviation d’affaires, nouveaux ou existants. »

Avec plus de 1,6 million de passagers en 2013, l’aéroport de Lille est le 11ème plus grand aéroport du pays(1). Son trafic aérien a augmenté de 18 % entre 2012 et 2013(1).

Jean-Christophe Minot, PDG de l’aéroport de Lille a déclaré : « Nous avons choisi Shell car la société a fait ses preuves en ce qui concerne le soutien apporté à des aéroports à croissance rapide comme le nôtre, et son engagement dans le domaine de la sécurité et l’efficacité de son service client. Shell représente un partenaire solide pour accompagner notre développement. »  

Sur l’aéroport de Lille, les clients pourront profiter d’options flexibles d’achat de carburant, soit grâce à un contrat d’approvisionnement avec Shell, soit en présentant leur carte Shell fuel&fly pour bénéficier de services d’avitaillement ad-hoc. Shell mettra en œuvre son plan d’excellence « Aviation Centre of Excellence » (ACE) à Lille, qui se concentre sur une exploitation efficace des activités sur aérodromes, en instaurant et en appliquant des normes de sécurité strictes, en utilisant des équipements d’avant-garde et en assurant un soutien côté marketing grâce à la marque Shell. Les clients auront aussi accès à la facturation électronique par le biais du système eServe de Shell Aviation ainsi qu’à des responsables  clients dédiés.  

Shell Aviation dessert environ 1 000 clients européens répartis dans 17 pays d’Europe sur 164 aéroports.

NOTES AUX RÉDACTEURS

À propos de Shell Aviation

  • Shell Aviation est l’un des premiers fournisseurs de carburants et de lubrifiants aviation dans le monde entier, avec une histoire patrimoniale de plus de 100 ans. Nous fournissons du carburant sur près de 800 aéroports dans environ 40 pays. Nous approvisionnons un avion en carburant toutes les 12 secondes.
  • Nos clients sont les aéroports et les compagnies aériennes de toutes tailles, ainsi que les clients privés tels que les compagnies d’aviation d’affaires et les aéroclubs. Nous sommes présents tout au long de la chaîne de valeur. Nous produisons des carburants et des lubrifiants (dans une gamme de plusieurs grades) ; nous les commercialisons, nous les vendons et les distribuons ; nous proposons aussi d’autres services qui aident nos clients à fonctionner de manière aussi efficace que possible.

Pour en savoir plus : les carburants de Shell Aviation et le programme ACE

À propos de l’aéroport de Lille

Pour en savoir plus : aéroport de Lille

(1) Source : Aéroport de Lille

Vos contacts :

Anne Bouet, Relations Medias Shell en France :

+33 (0)1 46 85 21 93,  a.bouet@shell.com

Idil Peker, Global External Commnications Adviser, Shell Aviation :

+44 7934 1696/ idil.peker@shell.com (en anglais)

Florence Meidine, Relations Medias, Agence Edelman :

+33 1 56 69 75 30 / florence.meidine@edelman.com

À propos de Royal Dutch Shell plc

Enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles, la société Royal Dutch Shell plc, dont le siège social est situé à La Haye, est cotée sur les places de Londres, d'Amsterdam et de New York. Les sociétés Shell opèrent dans plus de 80 pays et territoires à travers le monde, dans les secteurs de la production et de l'exploration pétrolière et gazière, de la production et de la commercialisation de gaz naturel liquéfié, de la fabrication et de la commercialisation et du transport de produits pétroliers et chimiques. Elles participent également à des projets d'énergies renouvelables. Pour de plus amples informations, rendez-vous sur http://www.shell.com

NOTE D’AVERTISSEMENT

Les sociétés dans lesquelles Royal Dutch Shell plc détient directement et indirectement des investissements sont des entités séparées. Dans le présent communiqué de presse, « Shell », « Groupe Shell » et « Royal Dutch Shell » sont parfois utilisés par commodité lorsqu’il est fait référence à Royal Dutch Shell plc et ses filiales en général. De même, les mots « nous » et « nos » sont également utilisés pour désigner des filiales en général ou ceux qui travaillent pour elles. Ces expressions sont également utilisées lorsque l’identification de telle société ou de telles sociétés n’a pas d’objectif utile en soi. « Filiales », « filiales Shell » et « Sociétés Shell » telles qu’elles sont utilisées dans le présent communiqué de presse désignent les sociétés dont Royal Dutch Shell détient directement ou indirectement le contrôle, en ayant soit une majorité des droits de vote soit le droit d’exercer un pouvoir de contrôle. Les sociétés dans lesquelles Shell a une influence significative mais pas de contrôle sont désignées par les expressions « sociétés associées » ou « associés » et les sociétés dans lesquelles Shell a un contrôle partagé sont désignées par l’expression « entités contrôlées conjointement ». Dans ce communiqué de presse, associés et entités contrôlées conjointement sont également désignés par « investissements en capitaux propres ». Le terme « Intérêts Shell » est utilisé par commodité pour indiquer les intérêts participatifs (par exemple, notre part de 23 % dans Woodside Petroleum Ltd.) directs et/ou indirects détenus par Shell dans une société en participation, un partenariat ou une société, après exclusion de tous les intérêts de tierces parties.

Le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives concernant la situation financière, et les résultats d’exploitation et d’activité de Royal Dutch Shell. Toutes les déclarations autres que les déclarations de faits historiques sont, ou peuvent être considérées comme, des déclarations prospectives. Les déclarations prospectives sont des déclarations d’attentes futures reposant sur des attentes et hypothèses actuelles de management et qui font intervenir des risques connus et des incertitudes en raison desquels les résultats réels, performances ou événements peuvent différer de façon matérielle de ceux exprimés ou impliqués dans ces déclarations. Les déclarations prospectives incluent, entre autres choses, des déclarations concernant l’exposition potentielle de Royal Dutch Shell aux risques de marché et des déclarations exprimant les attentes, convictions, estimations, prévisions, projections et hypothèses du management. Ces déclarations prospectives sont identifiées par leur utilisation de termes et d’expressions tels que « anticiper », « croire », « pourrait », « estimation », « attentes », « ont l’intention », « peuvent », « planifient », « objectifs », « prévisionnel », « probablement », « projettent », « vont », « cherchent à », « visent », « risques », « objectifs », « devrait » et termes et expressions similaires.

Il existe en outre un certain nombre de facteurs qui pourraient affecter les opérations futures de Royal Dutch Shell et pourraient entraîner des différences significatives entre ces résultats et ceux exprimés dans les déclarations prospectives incluses dans le présent communiqué de presse, y compris (mais sans s’y limiter) : (a) fluctuation des prix du pétrole brut et du gaz naturel ; (b) changements dans la demande des produits Shell ; (c) fluctuation des devises ; (d) résultats de forage et de production ;

(e) estimation des réserves ; (f) perte de part de marché et concurrence du secteur ; (g) risques environnementaux et physiques ; (h) risques associés à l’identification pour acquisition de terrains et cibles appropriés, et réussite de la négociation et conclusion positive de telles transactions ; (i) risque de conduite d’activités dans des pays en développement et pays soumis à des sanctions internationales ; (j) développements législatifs, fiscaux et réglementaires y compris mesures de régulation concernant le changement climatique ;

(k) conditions de marché économiques et financières dans différents pays et régions ; (l) risques politiques y compris les risques d’expropriation et de renégociation des termes des contrats avec des services gouvernementaux, retards ou avancements dans l’approbation de projets et retards dans le remboursement de coûts partagés ; et (m) changement de termes d’échange.

Toutes les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse sont expressément qualifiées dans leur intégralité par les déclarations prudentes contenues ou désignées dans cette section. Les lecteurs ne doivent pas s’appuyer de façon excessive sur les déclarations prospectives. Des facteurs supplémentaires pouvant affecter les résultats futurs figurent dans le document 20-F Royal Dutch Shell pour l’exercice achevé au 31 décembre 2013 (disponible à l’adresse www.shell.com/investor et www.sec.gov).

Ces facteurs doivent également être pris en compte par le lecteur. Chaque déclaration prospective n’est valable qu’à la date du présent communiqué de presse, à savoir le 13 janvier 2015. Ni Royal Dutch Shell ni aucune de ses filiales ne s’engagent à actualiser ou à réviser de façon publique toute déclaration prospective suite à de nouvelles informations, événements futurs ou autres informations. Au vu de ces risques, les résultats peuvent différer de façon matérielle de ceux indiqués, impliqués ou inférés à partir des déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse. Aucune assurance ne peut être donnée sur le fait que les versements de dividendes vont à l’avenir égaler ou dépasser ceux indiqués dans ce communiqué de presse, ou sur le fait qu’ils seront effectués.

Il est possible que nous ayons utilisé certains termes dans le présent communiqué de presse que les recommandations de la SEC (Commission des opérations de bourse des États-Unis) nous interdisent strictement d’inclure dans les enregistrements que nous déposons auprès de la SEC. Les investisseurs américains sont vivement invités à étudier attentivement les informations publiées dans notre Formulaire 20-F, Fichier n° 1-32575, disponible sur le site web de la SEC à l’adresse www.sec.gov. Vous pouvez également obtenir ce formulaire auprès de la SEC en appelant le 1-800-SEC-0330.

Page Outils