Jump menu

Main content |  back to top

Actualités et communiqués de presse

Shell annonce avoir reçu une offre ferme de DCC Energy pour l’acquisition de Butagaz

Colombes, le 19 mai 2015 – Shell a annoncé aujourd’hui avoir reçu une offre ferme de 464 millions d’euros ($529 million) de DCC Energy pour sa filiale française de Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL) Butagaz. En réponse, Shell a accepté d’entrer en discussions exclusives avec DCC Energy.

Suite à cette offre, une procédure de consultation des instances représentatives des salariés tant de Butagaz que de Shell en France va être engagée. Selon ses principes de conduite, Shell France s’assurera que ce dialogue s’effectue avec honnêteté, intégrité et dans le plus grand respect des personnes.

L’offre sera ensuite soumise à l’obtention des autorisations administratives et règlementaires requises. Il est attendu qu’elle soit finalisée au cours de l’année 2015.

Aucune des autres activités de Shell en France – telles qu’Aviation, Cartes Carburants, Lubrifiants, Réseau, Bitumes etc. – ne sera impactée par cette cession.

Patrick Romeo, Président de Shell France, commente ainsi cette annonce : « Je salue cette offre, qui reflète la haute valeur que DCC Energy place en Butagaz et en ses salariés, et démontre le potentiel de la société à l’avenir. »

La vente de Butagaz est cohérente avec la stratégie de Shell de concentrer son empreinte dans l’ aval (« Downstream ») sur un nombre réduit d’activités et de marchés là où elle peut être la plus compétitive, et s’inscrit dans le cadre d’une sortie mondiale de l’activité GPL initiée par Shell depuis plusieurs années.

Créée en 1931, la société Butagaz est l’un des leaders français de la distribution de GPL (Gaz de Pétrole Liquéfiés) butane et propane. Présente sur tout le territoire national de la France métropolitaine et corse, la société, dont le siège social est implanté à Levallois-Perret, emploie près de 550 salariés et fournit chaque année plus de 400.000 tonnes de Butane et de Propane à plus de 4,2 millions de clients particuliers et professionnels.

Contacts Presse

Shell France: Domitille Fafin +33 1 57 60 61 43

Butagaz : Anne Bouet +33 1 46 85 21 93

Shell Media Relations (Londres): +44 207 934 5550

Notes aux editeurs

A propos de Royal Dutch Shell plc

Enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles, la société Royal Dutch Shell plc, dont le siège social est situé à La Haye, est cotée sur les places de Londres, d'Amsterdam et de New York. Les so ciétés Shell opèrent dans plus de 70 pays et territoires à travers le monde, dans les secteurs de la production et de l'exploration pétrolière et gazière, de la production et de la commercialisation de gaz naturel liquéfié, de la fabrication et de la commercialisation et du transport de produits pétroliers et chimiques. Elles participent également à des projets d'énergies renouvelables. Pour de plus amples informations, rendez-vous sur http://www.shell.com

Avertissement:

Les sociétés dans laquelle la Royal Dutch Shell plc détient des intérêts directs ou indirects sont autant d'entités séparées. Dans le présent communiqué, « Shell, « Groupe Shell » et « Royal Dutch Shell » sont parfois employés pour faciliter la lecture lorsqu’il est fait référence à Royal Dutch Shell plc et ses filiales en général. De la même manière, les termes « nous », « notre » ou « nos » sont parfois employés pour désigner les entreprises du Groupe en général ou les individus qui travaillent pour elles.  Ces expressions sont également utilisées lorsqu'il n'est pas nécessaire d'identifier d'entreprises spécifiques.  Les termes « filiales », « filiales de Shell » et « sociétés Shell » tels qu’utilisés dans ce communiqué font référence aux sociétés dans lesquelles Royal Dutch Shell possède une participation directe ou indirecte, en détenant soit une majorité des droits de vote soit le droit d’exercer une influence dominante. Les sociétés dans lesquelles Shell possède une influence significative mais n’a pas de contrôle sont qualifiées de « sociétés associées » ou « associés » et les entreprises dans lesquelles Shell exerce un contrôle conjoint sont qualifiées d’« entités contrôlées conjointement ». Dans ce communiqué, les associés et les entités contrôlées conjointement sont également qualifiées de « participations comptabilisées ». Le terme « intérêt de Shell » est utilisé pour plus de commodité afin de désigner la participation directe et/ou indirecte (par exemple via notre actionnariat de 23% dans Woodside Petroleum Ltd.) détenue par Shell dans une entreprise, une société en commandite ou une compagnie, après avoir exclu tous les intérêts de tiers.

Ce communiqué  contient des affirmations prospectives concernant l´état financier, les résultats des activités et les affaires de Royal Dutch Shell. Toutes les affirmations autres que celles ayant trait à des faits passés sont ou doivent être considérées comme des affirmations prospectives. Les affirmations prospectives sont la formulation d’hypothèses d´avenir reposant sur les prévisions et suppositions actuelles de la direction et impliquent des risques et incertitudes connus et inconnus qui peuvent avoir pour conséquence que les résultats, performances ou événements réels diffèrent substantiellement de ceux énoncés dans ces affirmations ou impliqués par celles-ci.

Les affirmations prospectives comprennent, entre autres, les affirmations concernant l´exposition potentielle de Royal Dutch Shell aux risques du marché et les affirmations exprimant les espérances, convictions, estimations, prévisions, projections et hypothèses de la direction. Ces affirmations prospectives s´identifient par le fait qu´elles contiennent des termes et expressions comme « anticiper », « croire »,  « pourrait/pourraient », « estimer », « escompter », « buts », « avoir l´intention », « peut/peuvent », « objectifs », « perspective », « planifier », « probablement », « projet », « risques », « chercher à », « devrait », « cible », « vont » et autres termes et expressions similaires. Un certain nombre de facteurs sont susceptibles d´influer sur les activités futures de Royal Dutch Shell et peuvent avoir pour conséquence que les résultats diffèrent substantiellement de ceux exprimés dans les affirmations prospectives inclues dans ce livret de scénarios, comprenant (sans s´y limiter) : a) les fluctuations des prix du pétrole brut et du gaz naturel ; b) les variations de la demande en produits du Groupe ; c) les fluctuations monétaires ; d) les résultats des forages et de la   production ; e) les estimations des réserves ; f) les pertes de marché et la concurrence industrielle ; g) les risques environnementaux et physiques ; h) les risques associés à l´identification d´objectifs et de biens d´acquisition potentiels appropriés, et au succès de la négociation et de l’aboutissement de telles transactions ; i) le risque de traiter des affaires dans les pays en développement et dans les pays assujettis à des sanctions internationales ; j) les développements sur le plan législatif, fiscal et réglementaire, y compris les litiges potentiels et les effets de la réglementation découlant de la reclassification des réserves ; k) les situations des marchés économiques et financiers dans divers pays et régions ; l) les risques politiques, y compris les risques d´expropriation et de renégociation des termes des contrats avec les autorités gouvernementales, les délais ou les avancements dans l´approbation des projets et les délais dans le remboursement des frais partagés ; et m) les changements des conditions commerciales. Toutes les affirmations prospectives contenues dans cette présentation sont expressément nuancées dans leur intégralité par les avertissements contenus dans cette section ou auxquels il y est fait référence. Les lecteurs ne doivent en aucun cas accorder une confiance excessive aux affirmations prospectives. Les facteurs additionnels susceptibles d´affecter les résultats futurs figurent dans le document de Royal Dutch Shell « 20-F » pour l'exercice achevé au 31 décembre 2012, (disponible à l'adresse www.shell.com/investor et www.sec.gov).

Ces facteurs doivent également être pris en compte par le lecteur. Toutes les affirmations prospectives sont des propos exprimés uniquement à la date de ce communiqué, à savoir le 19 mai 2015. Ni Royal Dutch Shell ni aucune de ses filiales ne s'engagent à actualiser ou à réviser de façon publique une quelconque affirmation prospective suite à de nouvelles informations, événements futurs ou autres informations.

Au vu de ces risques, les résultats peuvent différer substantiellement de ceux énoncés ou impliqués par les affirmations prospectives contenues dans ce communiqué. 

Page Outils