Jump menu

Main content |  back to top

Actualités et communiqués de presse

La Gamme Shell Diala S4 D’huiles Dielectriques Repond Dorenavant Aux Exigences Cei Et Astm

Shell Lubrifiants annonce que sa gamme d’huiles diélectriques Shell Diala S4 répond désormais non seulement aux exigences de la norme 60296 de la Commission Électrotechnique Internationale (CEI), mais également à celles de la norme ASTM D3487 type II.

La gamme Shell Diala S4 a introduit une nouvelle technologie sur le marché des huiles diélectriques. En effet, elle est produite à partir d’une huile de base Shell GTL (Gas To Liquid) issue de la transformation du gaz naturel. L’huile de base est ainsi exempte des impuretés généralement contenues dans les huiles conventionnelles issues du pétrole brut.

La gamme Shell Diala S4 est virtuellement[1] sans soufre, avec une teneur inférieure au seuil de détection. Elle répond ainsi aux préoccupations du marché des transformateurs et des appareillages de connexion, relatives à la corrosion du cuivre due au développement en service de soufre corrosif. 

La pureté de l’huile de base Shell GTL permet une excellente réaction des additifs anti-oxydants ce qui procure aux produits Shell Diala S4, par comparaison avec les huiles minérales conventionnelles, une plus grande résistance à la dégradation en service dans les conditions d’utilisation les plus exigeantes.

Les produits Shell Diala S4 démontrent par ailleurs de meilleures propriétés thermiques[2] par rapport aux huiles minérales conventionnelles, ce qui permet soit un fonctionnement à plus fortes charges, soit une diminution possible des capacités du système de refroidissement.

Lors d’une conférence, Richard Holdsworth, responsable marketing et développement de la gamme Shell Diala a déclaré :

"La gamme Shell Diala S4 représente un gigantesque pas en avant dans le domaine des huiles diélectriques. Issue de la technologie révolutionnaire Shell GTL (Gas To Liquid), elle exploite les qualités du gaz naturel, et tirent parti de plus de 40 ans de recherche et développement. A ce titre, en complément de l’huile Shell Diala S4 ZX-I, j’ai le plaisir d'annoncer l’introduction de la Shell Diala S4 ZX-IG qui en reprend toutes les qualités et à laquelle vient s’ajouter des propriétés gas absorbing ce qui lui permet de répondre aux exigences de la norme ASTM D3487 Type II et également celles de la norme IEC 60296 (I). Cette nouvelle génération d’huile Shell Diala S4 répond ainsi aux spécifications du monde entier."

Les huiles de base issues de la technologie Shell GTL sont produites dans l'usine Pearl GTL au Qatar, issue d’un partenariat entre Shell et Qatar Petroleum. Cette installation est à ce jour la plus grande usine GTL (Gas To Liquid) du monde, et peut produire environ un million de tonnes d'huiles de base par an.

[1] La teneur en soufre est inférieure à la limite de détection de la méthode ASTM D5185 de 1 ppm.

[2] Chaleur spécifique, conductivité thermique et viscosité à froid

Contact Presse :

Hill +Knowlton pour Shell Lubrifiants en France :

Victor Esteves (+331 41 05 44 47) victor.esteves-sousa@hkstrategies.com

Thierry Derrien (+331 41 05 44 64) Thierry.derrien@hkstrategies.com

 

Société des Pétroles Shell - Les Portes de la Defense - 307, rue d’Estienne d'Orves, 92708 Colombes Cedex, France

SAS au capital de 426 934 496 euros - RCS Nanterre 780 130 175

À propos de Shell Lubrifiants

Le terme “Shell Lubrifiants” désigne collectivement les sociétés du Groupe Shell engagées dans des activités lubrifiants. Shell propose un large éventail de lubrifiants pour répondre aux besoins des clients pour des applications diverses, qui vont de la voiture de tourisme au secteur minier, en passant par les centrales électriques, le fret et l’ingénierie générale. Le portefeuille des marques de lubrifiants Shell comprend Shell Helix, Pennzoil, Quaker State, Shell Rotella, Shell Tellus et Shell Rimula.

Nous sommes présents à tous les niveaux de la chaîne d’approvisionnement en lubrifiants. Nous fabriquons des huiles de base dans huit usines, mélangeons des huiles de base avec des additifs pour produire des lubrifiants dans plus de 50 usines, et distribuons, commercialisons et vendons des lubrifiants dans plus de 100 pays à travers le monde.

Nous assurons également une assistance technique et commerciale pour nos clients. Pour compléter notre gamme de produits, nous proposons aussi des services relatifs aux lubrifiants. Ceux-ci comprennent : Shell LubeMatch - le premier outil en ligne du marché pour recommander des produits, Shell LubeAdvisor - pour aider les clients à choisir le bon lubrifiant grâce à nos experts techniques Shell spécialement formés et à des outils en ligne, et Shell LubeAnalyst - un système de détection précoce permettant aux clients de surveiller l’état de leurs équipements et de leurs lubrifiants, et qui les aide à économiser sur les coûts d’entretien et à éviter d’éventuelles pertes d’activités commerciales dues à des pannes d’équipement.

La technologie Shell de renommée mondiale permet de créer de la valeur pour nos clients. L’innovation, la mise en application des produits et la collaboration technique sont au cœur des lubrifiants Shell. Shell dispose de centres de recherche sur les lubrifiants en Chine, en Allemagne, au Japon (joint-venture avec Showa Shell) et aux États-Unis. Nous investissons massivement dans la technologie et collaborons étroitement avec nos clients pour développer des lubrifiants innovants. Nous détenons un portefeuille de brevets avec plus de 150 séries de brevets pour nos lubrifiants, huiles de base et graisses, et plus de 200 scientifiques et ingénieurs spécialisés se consacrent à la recherche et au développement des lubrifiants.

Les avantages pour les clients comprennent la réduction des coûts d’entretien, la prolongation de la durée de vie des équipements et des économies en termes de consommation énergétique. L’un des moyens de repousser les limites de la technologie des lubrifiants consiste à travailler en étroite collaboration avec des équipes de course automobile de haut niveau telles que l’écurie Ferrari. Ces partenariats techniques nous permettent d’élargir nos connaissances en science de la lubrification et de transférer la technologie de pointe des circuits à nos produits commerciaux.

Royal Dutch Shell plc

La société Royal Dutch Shell plc a son siège au Royaume-Uni et à La Haye aux Pays-Bas, et est cotée en Bourse à Amsterdam, Londres et New York. Les entreprises de Shell sont présentes dans plus de 70 pays et territoires et exercent leurs activités de mise en valeur et de d’exploitation du pétrole et du gaz, de fabrication et de commercialisation du GNL (gaz naturel liquéfié) et de liquéfaction du gaz (GTL). Elle intervient aussi dans la fabrication, la commercialisation et la livraison de produits pétroliers et chimiques ainsi que dans divers projets d’énergie renouvelable. Pour en savoir davantage, prière de consulter notre site internet : www.shell.com

Déclaration de limitation de responsabilité

Les sociétés dans lesquelles la Royal Dutch Shell plc détient des intérêts directs ou indirects sont autant d'entités séparées. Dans le présent communiqué,  les expressions « Shell », « Groupe » et « Groupe Shell », ainsi que les références à Shell en tant que « société » ou « entreprise » sont parfois employées pour faciliter la lecture lorsqu'il est fait référence aux entreprises du Groupe dans leur ensemble. De la même manière, les termes « nous », « notre » ou « nos » sont parfois employés pour désigner les entreprises du Groupe en général ou les individus qui travaillent pour elles. Ces expressions sont également utilisées lorsqu'il n'est pas nécessaire d'identifier d'entreprises spécifiques. Les termes « filiales », « filiales de Shell » et « sociétés Shell » sont utilisés dans ce communiqué pour désigner les sociétés sur lesquelles Royal Dutch Shell exerce un contrôle direct ou indirect. Les sociétés sur lesquelles Shell exerce un contrôle conjoint sont généralement désignées par le terme « entités sous contrôle conjoint » et les sociétés sur lesquelles Shell a une influence significative mais aucun contrôle ou contrôle conjoint sont désignées par le terme « associés ». Dans ce communiqué, les entités sous contrôle conjoint et les associés sont également désignées par le terme « investissements mis en équivalence ». L’expression « intérêt de Shell » est utilisée pour des raisons pratiques pour indiquer la participation directe et/ou indirecte (par exemple, par le biais de notre actionnariat de 23 % dans Woodside Petroleum Ltd.) de Shell dans une entreprise, un partenariat ou une société, après exclusion des intérêts de tiers. Le présent communiqué renferme des énoncés prospectifs se référant à la situation financière, aux 

résultats d'exploitation et aux activités de la Royal Dutch Shell. Toutes les déclarations autres que se référant à des faits avérés sont ou peuvent être considérées comme des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des déclarations représentant des hypothèses futures qui reposent sur les attentes actuelles et les prévisions de la direction et sous-entendent des risques connus et inconnus ainsi que des incertitudes susceptibles d'entraîner des résultats, performances ou événements réels matériellement différents des suppositions implicites ou explicites contenues dans lesdits énoncés prospectifs. Ces informations prospectives comprennent notamment celles relatives à l'exposition potentielle de Royal Dutch Shell aux risques du marché et des informations exprimant les attentes, estimations, prévisions, projections et autres hypothèses de la direction de RDS. Les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l'utilisation de termes ou d'expressions tels que « anticiper », « croire », « pourrait », « estimer », « s'attendre à », « buts », « avoir l'intention de », « pourra », « objectifs », « perspectives », « prévoir », « probablement », « projeter », « risques », « programme », « chercher à », « devrait », « cible », « sera » et autres expressions et termes similaires. Il existe de nombreux facteurs susceptibles d'affecter les activités futures de la Royal Dutch Shell et qui pourraient entraîner des divergences matérielles substantielles des résultats par rapport aux hypothèses exprimées dans les énoncés prospectifs inclus au présent communiqué, y compris (sans limitation) : (a) les fluctuations de prix du pétrole brut et du gaz naturel ; (b) l'évolution de la demande pour les produits proposés par le Groupe ; (c) les fluctuations de devises ; (d) les résultats de forage et de production ; (e) les évaluations des réserves ; (f) les pertes de parts de marché et de position concurrentielle ; (g) les risques environnementaux et physiques ; (h) les risques associés à l'identification de propriétés et cibles d'acquisitions potentielles adéquates, et la réussite des négociations et de la conclusion des transactions en question ; (i) les risques associés aux activités dans les pays en développement et dans les pays soumis à des sanctions internationales (j) les développements législatifs, fiscaux et réglementaires, y compris la réglementation résultant du changement climatique; (k) la situation économique et financière du marché dans les différents pays et régions ; (l) les risques politiques, notamment les risques politiques, notamment les risques d’expropriation et de renégociation des clauses de contrats avec des entités gouvernementales, le retard ou l’avancement dans l’approbation de projets et le retard dans le remboursement de coûts partagés ; et (m) les changements dans les modalités commerciales. Tous les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont expressément présentés comme tels, dans leur intégralité, en vertu des avertissements contenus ou indiqués dans la présente section. Les lecteurs ne doivent pas accorder une confiance excessive à ces données prospectives. D'autres facteurs pouvant affecter les résultats futurs sont présentés dans le formulaire 20-F de la Royal Dutch Shell pour l'exercice clos au 23 août 2016 (disponible aux adresses respectives www.shell.com/investor et www.sec.gov). Ces facteurs de risques s'appliquent expressément à toutes les prévisions contenues dans la présente publication et doivent être pris en compte par le lecteur. En tout état de cause, la validité de chaque énoncé prospectif devra s'entendre à la date du présent communiqué, à savoir le 23 août 2016 La Royal Dutch Shell et ses filiales ne sont aucunement tenues de mettre publiquement à jour ni de réviser les énoncés prospectifs en fonction des nouvelles informations, événements futurs ou autres faits dont elles auraient connaissance. Compte tenu des risques précisés ci-dessus, les résultats pourront différer considérablement des hypothèses anticipées, ou suggérées de manière implicite par les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué. Il se peut que dans ce communiqué, Shell ait utilisé certains termes, comme le terme ressources, qu’il lui est strictement interdit d’inclure dans ses dossiers par la SEC. Les investisseurs aux États-Unis sont priés de tenir compte de la seule information contenue dans notre formulaire 20-F, Fichier n°1-32575, disponible sur le site Internet www.sec.gov. Vous pouvez également obtenir ledit formulaire auprès de la SEC en appelant le 1-800-SEC-0330

Page Outils