Jump menu

Main content |  back to top

Actualités et communiqués de presse

Le Shell Eco-Marathon Europe Arrive À Londres En 2016

« Qu’est-ce qui voyage à 25 km/h, est fabriqué à l’aide d’une imprimante 3D, et fait un aller-retour Londres-Rome avec 1 litre d’essence ? »

229 équipes d’étudiants, en provenance de 28 pays, sont invitées à participer à la compétition

Colombes, France, le 15 février 2016 – Le Shell Eco-marathon Europe arrive pour la première fois au Royaume-Uni : plus de 200 véhicules à haut rendement énergétique traverseront le Queen Elizabeth Olympic Park de Londres du 30 juin au 3 juillet 2016.

Un nouveau festival aura lieu en marge de la compétition : Make the Future. L’objectif sera de valoriser les idées lumineuses et solutions potentielles pour faire face au défi énergétique du monde moderne.

« Depuis 30 ans, le Shell Eco-marathon inspire les jeunes esprits parmi les plus brillants et leur permet de concevoir et de construire de nouveaux véhicules énergétiquement efficaces, » explique Erik Bonino, Président de Shell au Royaume-Uni. « Je suis ravi d’accueillir cette compétition à Londres pour Make the Future, et de voir les étudiants dépasser leur limites en matière de créativité, d’ingénierie et de sciences. »

Le Shell Eco-marathon invite les étudiants à imaginer et construire des véhicules capables de parcourir la plus longue distance possible avec l’équivalent d’un seul litre de carburant.

La France, pays le plus représenté dans la compétition

Depuis les débuts de la compétition, la France est l’un des pays les mieux représentés et les plus performants, certaines équipes françaises étant engagées depuis la création de la compétition. Cette année, 59 équipes représenteront l’Hexagone à Londres pour se mesurer aux autres équipes.

La première compétition européenne a été lancée en 1985 ; le gagnant avait alors parcouru 680 kilomètres avec un litre d’essence. Aujourd’hui, les participants utilisent de nouvelles techniques et technologies, des imprimantes 3D à l’utilisation d’énergies alternatives. Le record est de 3 771 kilomètres pour un litre d’essence, soit l’équivalent d’un aller-retour Londres-Rome avec seulement un litre de carburant.

Pour plus d’informations sur le Shell Eco-marathon Europe, rendez-vous sur www.shell.com ou sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter.

Pour plus d’informations à propos du festival Make the Future, rendez-vous sur www.shell.com.uk/makethefuture

Contact Presse : Elan Edelman

Manon Desjardins – manon.desjardins@elanedelman.com – 01 86 21 50 53

Carine Currit - carine.currit@elanedelman.com – 01 86 21 77 50 41

A propos du Shell Eco-marathon

La compétition du Shell Eco-marathon permet aux étudiants de tester les véhicules qu’ils ont pensés et construits eux-mêmes tout au long de l’année. Elle vise à donner envie aux jeunes de se diriger plus tard vers des métiers d’ingénieurs et scientifiques.

Ce défi stimule l’innovation et la créativité, et demande une véritable capacité à collaborer. C’est une expérience pratique et unique permettant de doter les étudiants de compétences inestimables et d’un panel de savoirs et de compétences en ingénierie : de la création à la construction en passant par la conduite du véhicule.

En 2016, et pour la première fois, Shell organise la compétition à Londres. L’événement se rapproche du public puisque les équipes s’affronteront en ville, sur un circuit adapté.

Le Shell Eco-marathon Europe célèbre sa 31ème édition du 30 juin au 3 juillet 2016. Tout au long du challenge, des activités seront proposées sur place afin d’impliquer et d’inspirer les citadins intéressés par les énergies du futur, et par les technologies qui permettront de satisfaire les futurs besoins en énergie.

Le Shell Eco-marathon est un événement d’envergure internationale que l’on retrouve en Asie, en Europe et aux Etats -Unis tous les ans. Cette année, Le Shell Eco-marathon Asie se déroulera du 3 au 6 mars à Manille aux Philippines et le Shell Eco-marathon Amériques prendra place du 22 au 24 avril dans le Michigan à Detroit.

Make the Future est un festival portant sur la réflexion et l’innovation afin de soutenir les idées lumineuses et solutions potentielles en matière d’énergie. Il sert de plateforme d’échanges et de collaborations pour faire face au défi énergétique mondial. C’est un événement de 4 jours qui aura lieu au Queen Elizabeth Olympic Park de Londres du 30 juin au 3 juillet 2016. Au travers d’expériences en réalité virtuelle et d’expérimentations scientifiques, les visiteurs pourront voir à quoi ressemblera l’énergie du futur, des énergies renouvelables au gaz naturel via les technologies à faibles émissions de carbone.

Le Queen Elizabeth Olympic Park offre aux visiteurs de superbes parcs et cours d’eau, des sites sportifs mondialement connus, et des vues spectaculaires depuis l'ArcelorMittal Orbit. Au coeur de l'Est londonien, le parc offrira également de nouveaux habitats, des emplois et un quartier dédié à la culture et l’éducation.

Déclaration de limitation de responsabilité :

Les sociétés dans lesquelles la Royal Dutch Shell plc détient des intérêts directs ou indirects sont autant d'entités séparées. Dans le présent communiqué, les expressions « Shell », « Groupe Shell » et «Royal Dutch Shell », ainsi que les références à Shell en tant que « société » ou « entreprise » sont parfois employées pour faciliter la lecture lorsqu'il est fait référence aux entreprises du Groupe dans leur ensemble. De la même manière, les termes « nous », « notre » ou « nos » sont parfois employés pour désigner les entreprises du Groupe en général ou les individus qui travaillent pour elles. Ces expressions sont également utilisées lorsqu'il n'est pas nécessaire d'identifier d'entreprises spécifiques. Les termes « filiales », « filiales de Shell » et « sociétés Shell » sont utilisés dans cette présentation pour désigner les sociétés sur lesquelles Royal Dutch Shell exerce un contrôle direct ou indirect. Les sociétés sur lesquelles Shell exerce un contrôle conjoint sont généralement désignées par le terme « entités sous contrôle conjoint » et les sociétés sur lesquelles Shell a une influence significative mais aucun contrôle ou contrôle conjoint sont désignées par le terme « associés ». L’expression « intérêt de Shell » est utilisée pour des raisons pratiques pour indiquer la participation directe et/ou indirecte de Shell dans une entreprise, un partenariat ou une société, après exclusion des intérêts de tiers.

Le présent communiqué renferme des énoncés prospectifs se référant à la situation financière, aux résultats d'exploitation et aux activités de la Royal Dutch Shell. Toutes les déclarations autres que se référant à des faits avérés sont ou peuvent être considérées comme des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des déclarations représentant des hypothèses futures qui reposent sur les attentes actuelles et les prévisions de la direction et sous-entendent des risques connus et inconnus ainsi que des incertitudes susceptibles d'entraîner des résultats, performances ou événements réels matériellement différents des suppositions implicites ou explicites contenues dans lesdits énoncés prospectifs. Ces informations prospectives comprennent notamment celles relatives à l'exposition potentielle de Royal Dutch Shell aux risques du marché et des informations exprimant les attentes, estimations, prévisions, projections et autres hypothèses de la direction de RDS. Les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l'utilisation de termes ou d'expressions tels que « anticiper », « croire », « pourrait », « estimer », « s'attendre à », « buts », « avoir l'intention de », « pourra », « objectifs », « perspectives », « prévoir », « probablement », « projeter », « risques », « chercher à », « devrait », « cible », « sera » et autres expressions et termes similaires.

Il existe de nombreux facteurs susceptibles d'affecter les activités futures de la Royal Dutch Shell et qui pourraient entraîner des divergences matérielles substantielles des résultats par communiqué aux hypothèses exprimées dans les énoncés prospectifs inclus au présent communiqué, y compris (sans limitation) : (a) les fluctuations de prix du pétrole brut et du gaz naturel ; (b) l'évolution de la demande pour les produits proposés par le Groupe ; (c) les fluctuations de devises ; (d) les résultats de forage et de production ; (e) les évaluations des réserves ; (f) les pertes de parts de marché et de position concurrentielle ; (g) les risques environnementaux et physiques ;(h) les risques associés à l'identification de propriétés et cibles d'acquisitions potentielles adéquates, et la réussite des négociations et de la conclusion des transactions en question ; (i) les risques associés aux activités dans les pays en développement et dans les pays soumis à des sanctions internationales (j) les développements législatifs, fiscaux et réglementaires, y compris la réglementation résultant du changement climatique; (k) la situation économique et financière du marché dans les différents pays et régions ; (l) les risques politiques, notamment les risques politiques, notamment les risques d’expropriation et de renégociation des clauses de contrats avec des entités gouvernementales, le retard ou l’avancement dans l’approbation de projets et le retard dans le remboursement de coûts partagés ; et (m) les changements dans les modalités commerciales.

Tous les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont expressément présentés comme tels, dans leur intégralité, en vertu des avertissements contenus ou indiqués dans la présente section. Les lecteurs ne doivent pas accorder une confiance excessive à ces données prospectives. D'autres facteurs pouvant affecter les résultats futurs sont présentés dans le formulaire 20-F de la Royal Dutch Shell pour l'exercice clos au 31 décembre 2014 (disponible aux adresses respectives www.shell.com/investor et www.sec.gov). Ces facteurs de risques doivent être pris en compte par le lecteur. En tout état de cause, la validité de chaque énoncé prospectif devra s'entendre à la date du présent communiqué, à savoir le 15 février 2016. La Royal Dutch Shell et ses filiales ne sont aucunement tenues de mettre publiquement à jour ni de réviser les énoncés prospectifs en fonction des nouvelles informations, événements futurs ou autres faits dont elles auraient connaissance. Compte tenu des risques précisés ci-dessus, les résultats pourront différer considérablement des hypothèses anticipées, ou suggérées de manière implicite par les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué.

Page Outils