Stuart Young a rejoint Shell après être sorti major de sa promotion à l'Université de l'Alberta au Canada.

Diplômé en droit du commerce et des affaires, il pensait devenir avocat avant qu'une rencontre avec un recruteur Shell lors des portes ouvertes de l'université ne lui donne envie de rejoindre le groupe.

Avec ses origines diverses (sa mère est Première Nation canadienne d'origine autochtone tandis que son père est écossais), Stuart était séduit par la diversité des personnes travaillant pour Shell.

Lorsqu'il rejoignit un peu plus tard le Programme pour jeunes diplômés RH de Shell, cela lui sembla parfait. « J'ai tout de suite senti que j'avais trouvé ma voie », déclare Stuart. « J'ai toujours voulu travailler au contact des autres, à un poste où je serais en mesure d'influer sur le degré de diversité d'une entreprise. »  

Grandir avec le TDAH

Mais Stuart avait un secret dont il n'avait pas encore fait part à ses collègues. Il prit rendez-vous avec son conseiller RH et lui expliqua de quoi il s'agissait : Stuart souffrait de Trouble de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) depuis l'enfance.

Diagnostiqué chez Stuart à l'adolescence, ce trouble mental peut entraîner des difficultés à se concentrer et un manque d'organisation et peut conduire à un manque d'estime de soi, une forte anxiété et à la dépression.

En démarrant sa carrière chez Shell, Stuart avait d'abord décidé de ne pas parler du problème dont il souffrait. « Les gens ont parfois plus de mal à comprendre les handicaps qui ne se voient pas », précise-t-il.

L'appui de ses collègues

Stuart élabora alors avec son conseiller et manager RH un plan pour l'aider à affronter ce problème. Ils décidèrent qu'il prendrait part à un cours de 12 semaines en externe pour l'aider à améliorer la façon dont il vivait son TDAH et pour gérer sa charge de travail d'une façon plus efficace. En outre, Stuart, avec l'accord de son manager, put bénéficier d'un créneau horaire chaque vendredi après-midi pour qu'un psychologue vienne lui rendre visite à son bureau.

L'impact positif sur son bien-être et son travail fut immédiat. Plus que de bénéficier soudain des outils adaptés pour traiter le problème auquel il était confronté, c'est le soulagement qu'il ressentit à en avoir fait part aux autres qui l'aida à progresser dans

son travail. Stuart explique ainsi : « J'ai pu continuer à progresser dans mon travail en faisant part de mon problème à mon manager et à mes collègues. »

Dans son rôle de recruteur de jeunes diplômés, Stuart a maintenant la faculté de pouvoir aider les étudiants et jeunes diplômés affectés par des handicaps de ce type à trouver leur voie chez Shell et de continuer à promouvoir un environnement accueillant où tous peuvent réussir. Un des conseils essentiels qu'il donne est de ne pas hésiter à demander de l'aide : Shell est prêt à vous aider et si vous avez un handicap invisible, vous ne devriez pas avoir peur d'en faire part.

Pour Stuart, le fait d'avoir parlé de son problème aux autres et d'avoir reçu l'appui de son manager et de ses collègues ont été des éléments cruciaux lui permettant de surmonter son handicap : « Les gens ont besoin de ressources pour se faire aider, mais plus que ça ils ont besoin de sentir qu'ils ne sont pas seuls dans leur combat. »

Plus d'informationss sur les carrières

La vie chez Shell

Faites connaissance avec nos pionniers, innovateurs, aventuriers et explorateurs partout sur la planète et tirez-en une source d'inspiration. Découvrez leurs histoires et un aperçu de leur carrière chez Shell.

Diversité et inclusion

Nous croyons à la création d'une culture d'inclusion où l'on peut s'épanouir. Découvrez pourquoi la diversité et l'inclusion, sont importantes pour Shell.