Photo de trois éoliennes sur une colline avec le contour du graphisme Atteindre le zéro émissions nettes

Atteindre le zéro émissions nettes

Collaborer avec nos clients et l’ensemble des secteurs pour accélérer la transition vers la neutralité carbone

Deux employés de Shell marchent entre d’immenses panneaux solaires

Lutter contre le réchauffement climatique est une urgence. Nous allons contribuer à créer un monde ayant atteint la neutralité carbone, où l’on cesse d’augmenter le volume total des gaz à effet de serre (GES) émis dans l’atmosphère.

C’est pourquoi nous nous sommes fixé l’objectif de devenir une compagnie énergétique à zéro émissions nettes d’ici 2050, en accord avec les aspirations de la société au sens large et nos clients. Ceci soutient l’objectif plus ambitieux de lutter contre le changement climatique défini dans l’Accord de Paris : limiter l’augmentation moyenne de la température de la planète à 1,5°C.

Un cargo à quai, vu de dessus

Devenir une compagnie énergétique à zéro émissions nettes signifie que nous réduisons les émissions dues à nos activités, et aux autres produits énergétiques que nous vendons à nos clients. Cela veut dire aussi capturer et stocker les émissions restantes à l’aide de moyens technologiques, ou les compenser.

Nous transformons nos activités et découvrons de nouvelles opportunités - en fournissant davantage d’énergie à faible empreinte de carbone, comme par exemple les biocarburants, l’hydrogène, la recharge des véhicules électriques ainsi que l’électricité générée par le solaire et l’éolien.

Un homme utilise un point de recharge électrique Shell tandis qu’une petite fille le regarde, de l’intérieur d’une voiture

Pour réaliser notre objectif, il faudrait d’ici 2030 : fournir assez d’électricité renouvelable à 50 millions de ménages, exploiter plus de 2,5 millions de points de recharge pour véhicules électriques, produire huit fois plus de carburant à faible teneur en carbone et faire passer à 10 % le volume de biocarburants et d’hydrogène dans les carburants de transport que nous vendons, par rapport à 3 % aujourd'hui.

Nous agissons en partenaires avec les clients, les entreprises et autres pour lutter contre les émissions, y compris dans des secteurs qui sont difficiles à décarboner tels que l’aviation, le transport maritime ou routier et l’industrie. Nos partenariats couvrent aussi le soutien que nous apportons aux politiques gouvernementales destinées à réduire les émissions de carbone, secteur par secteur. Nous allons continuer à encourager l’innovation afin de fournir à nos clients l’énergie plus propre dont ils ont besoin.

La stratégie de Shell pour atteindre le zéro émissions nettes

  • Nous avons fixé des objectifs pour réduire l’intensité de carbone (l’empreinte carbone nette) des produits énergétiques que nous vendons, en accord avec les aspirations de la société. Ceci couvre les objectifs à court terme de 2-3 % d’ici 2021, de 3-4 % d’ici 2022 et de 6-8 % d’ici 2023 (par rapport à 2016). Ceci couvre aussi les objectifs à moyen et long terme de 20 % d’ici 2030, de 45 % d’ici 2035 et de 100 % d’ici 2050 (par rapport à 2016).

  • Nous avons lié la rémunération de plus de 16500 de nos employés à notre objectif de réduction de l’intensité carbone de nos produits énergétiques de 6-8 % d’ici 2023, par rapport à 2016.

  • Nous pensons que notre production annuelle de pétrole a atteint un pic en 2019 et nous prévoyons que notre production totale de pétrole devrait décliner de 1 à 2 % par an jusqu’en 2030.

  • Nous allons investir en moyenne 2 à 3 milliards par an dans nos activités Énergies renouvelables et Solutions énergétiques.

  • En 2021, nous pensons investir environ 100 millions de dollars dans des solutions fondées sur la nature, comme les forêts ou les zones humides qui stockent le carbone.

  • Nous nous efforçons d’avoir accès à une capacité supplémentaire de capture et stockage du carbone (CSC) de 25 millions de tonnes par an d’ici 2035 - l’équivalent de 25 installations de CSC de la taille de notre site Quest au Canada.

  • D’ici 2030, nous mettrons fin au torchage routinier du gaz qui créé des émissions de carbone, dans les installations que nous exploitons.

  • D’ici 2025, nous prévoyons d’avoir maintenu l’intensité des émissions de méthane des sites exploités par Shell en dessous de 0,2 %.

Découvrez comment Shell fournit l’énergie du progrès